C oolsculpting

S’adonner à une activité sportive régulière et manger sain ne suffisent pas toujours pour perdre ses kilos en trop. La médecine esthétique mise donc sur un procédé révolutionnaire et non invasif pour éliminer les petits bourrelets disgracieux : la cryolipolyse par Coolsculpting. Comment ça marche ? Le Dr Mateo Delamarre vous explique tout.

coolsculpting Dr Mateo Delamarre

Qu’est-ce que le Coolsculpting ?

Le Coolsculpting est un traitement de remodelage de la silhouette par cryolipolyse, une technique utilisant le froid pour faire fondre les cellules adipeuses ou graisseuses (également appelées adipocytes), résistantes au sport et aux régimes.

Ce dispositif médical agréé par la FDA américaine utilise une machine brevetée, ayant fait l’objet de nombreuses études pour prouver son efficacité. Le traitement par cryolipolyse Coolsculpting s’adresse aux patients présentant des excès de graisse localisés qu’ils ne parviennent pas à éliminer par les moyens traditionnels (alimentation équilibrée, sport, etc.)

Ainsi, les patients souhaitant dessiner le ventre, les bras, les hanches, les cuisses, les poignées d’amours, les plis du dos, la culotte de cheval, le menton sont éligibles à la technique. A noter que le Coolsculpting ne permet pas de traiter l’obésité ou un surpoids trop important.

La Cryolipolyse expliquée

Cryolipolyse-CoolsculptingAvant de démarrer la séance de cryolipolyse, le médecin prend des photos pour pouvoir effectuer des comparatifs avant/après. Il réalise un marquage ensuite au stylo de la zone à traiter puis la recouvre avec un gel spécifique afin de la protéger et éviter que celle-ci soit en contact direct avec l’appareil.

Concrètement, la machine va aspirer une zone précise du corps tout en la refroidissant à une température de -10°C environ.

Ce procédé va avoir pour effet de cibler et de détruire les cellules adipeuses. Les muscles et tissus environnants, moins sensibles au froid, ne seront pas affectés.

De légers picotements peuvent se faire sentir au début, lorsque la peau n’est pas encore anesthésiée par le froid.

Toutefois, une fois la zone traitée « endormie », le traitement est totalement indolore. Les patients peuvent même faire la sieste, lire ou utiliser leur Smartphone pendant leur séance de cryolipolyse Coolsculpting.

Une fois le protocole de soin achevé, le médecin effectue un massage de la partie du corps traitée afin de « casser la graisse » et de réchauffer la peau. La peau retrouve son aspect normal en quelques minutes.

Dans les semaines qui suivent le traitement, les adipocytes vont continuer à libérer la graisse qui est éliminée naturellement par le corps.Les études montrent une diminution d’environ 25 à 30% du nombre de cellules adipeuses.

La Cryolipolyse expliquée

Tout d’abord, le Dr Mateo Delamarre reçoit son patient dans le 95 au sein de son cabinet afin de valider avec lui la faisabilité de la technique par rapport à la zone de traitement souhaitée, ses habitudes alimentaires et d’activité physique, ses antécédents et la validation de sa compréhension des précautions à prendre avant et après le traitement pour écarter tous les risques pendant la séance.

Il est important de souligner que le Coolsculpting correspond à un protocole de soin avancé et offre ainsi une prise en charge totalement personnalisée. Les patients sont donc invités, durant cette consultation, à exprimer en toute transparence leurs attentes quant à leur future silhouette.
Ce rendez-vous médical préalable est indispensable. Le Dr Mateo Delamarre profitera de ce moment pour apprécier de manière globale la silhouette de son patient et procéder à un examen clinique de chaque zone de son corps nécessitant un traitement.

Elle écartera également les contre-indications à la pratique (maladie de Raynaud, artérite des membres inférieurs, cryoglobulinémie, zone avec inflammation, blessure, dermite, problème circulatoire, urticaire au froid, hernie ombilicale et inguinale et grossesse)